10 choses à ne plus dire à un professeur de français

Un peu d’humour aujourd’hui et une petite pensée pour tous mes collègues.

1. « J’adore le français mais je ne le parle pas ! ». Si tu l’adorais, tu le parlerais. On ne peut pas adorer quelque chose que l’on ne connait pas.
2. « C’est un mélange d’italien et d’espagnol ! ». Oui et le vin rosé, c’est un mélange de vin rouge et de vin blanc ?
3. « J’ai toujours voulu l’apprendre mais je n’ai pas le temps ». Si tu as le temps de regarder la télévision, tu as le temps d’apprendre une langue.
4. « J’ai toujours voulu apprendre le français mais je n’ai pas d’argent ». Il existe de nombreuses méthodes gratuites ou à faible coût pour l’étudier.
5. « Je préfère l’anglais ! ». Enjoy, but he doesn’t care !
6. « Le français ne sert à rien, sauf pour aller en France ! ». Ok, déjà, aller en France, ce n’est pas rien et puis il y a 220 millions de francophones dans 77 pays et territoires.
7. « Le français n’est pas une langue morte ? ». Si, bientôt, on ne le l’utilisera que dans les pubs pour parfums…
8. « Qu’est-ce que tu fais en plus de donner des cours ? ». Rien, professeur de français est l’activité principale des… professeurs de français. Les médecins soignent et les comptables comptent, ils ne sont pas, en plus, professeurs de théâtre, jardiniers, boulangers…
9. « Tu en vis de ça ? ». Non, les professeurs de français ont gagné au Loto et donnent des cours pour s’amuser.
10. « Le français, c’est trop compliqué ». Comme tu es hispanophone, je te suggère d’apprendre l’arabe, le chinois ou le russe.

logojpeg

Et si nous nous réconciliions avec la littérature ?

9782090381474Je commence à utiliser dans mes cours, le livre « Littérature progressive du Français », niveau intérmédiaire, des éditions CLE international.

Au début, je me suis dit « Pffff, mes étudiants vont dormir et moi aussi… Je n’ai pas envie de leur faire passer le bac français !« . Je me suis trompé.

Et quand j’ai découvert ce livre, j’ai été surpris par la qualité de la sélection de 80 textes dont certains sont merveilleux : du Moyen Âge au XXè siècle, avec une prédominance des deux derniers siècles. A se demander pourquoi nos professeurs de français nous donnaient parfois des textes ennuyeux à étudier  alors qu’il y a tant de textes magnifiques. Car l’intérêt est là : donner envie à l’étudiant de commenter le texte et même l’actualité.

Pour commenter le texte, le livre fait son travail. Il ne faudrait pas aller plus loin en demandant aux étudiants de faire des commentaires littéraires. Ils ne savent pas le faire en espagnol, on ne va pas leur demander en français. Ceci d’autant plus qu’il n’y a pas de corrections, les corrections sont dans un livre à part (encore une fois, à l’heure d’internet, autant les mettre en ligne…).

Pour permettre aux étudiants de parler d’autre chose, c’est plus au professeur d’être imaginatif. Si vous étudiez Le Loup et l’Agneau, ils adorent évoquer la série Games of Throne.

C’est un livre accessible à partir d’un bon niveau B1 et surtout B2 et même au-delà (il y a quand même un extrait des Essais de Montaigne). Ce que j’aime avec ce livre, c’est que les étudiants se réjouissent de comprendre « Ah je ne pensais pas pouvoir comprendre !« . Et il leur donner envie de lire le livre ou au moins d’autres extraits. Tous les professeurs qui enseignent aux hispanophones ont entendu le fameux « J’aime le français parce que c’est joli à l’oreille !« , mais pour une fois, les étudiants se rendent compte que c’est aussi très beau à l’écrit.

Enfin, l’organisation du livre est très bien faite, avec un rappel historique des différents siècles, de courtes biographies, une présentation en couleur attrayante.

Ce livre nous permet donc de faire connaître (et même parfois pour nous de découvrir) le patrimoine littéraire français.

Le nouveau « Grammaire progressive du Français »

9782090381245FSCLE International, de Maïa Grégoire et Odile Thiévenaz.

Ce livre est un peu « la Bible » des livres de grammaire. Certains de mes étudiants viennent à mes cours et l’ont déjà acheté. C’est un livre qui est fait pour les cours en classe et l’auto-apprentissage.

Pour les cours avec un professeur, il convient surtout à des cours particuliers.

Pour l’auto-apprentissage, il faudrait déjà que les étudiants soient motivés par eux-mêmes, mais surtout, il n’y a pas les corrections. Il faut acheter un autre livre. Je pense qu’on pourrait mettre les corrections en ligne et ça serait suffisant.

Mais pourquoi j’aime ce livre ? Car il est complet et même s’il est fait pour le niveau « intermédiaire », il est bien pour les autres niveaux. Un jour, un étudiant m’a dit « Benji, je ne veux pas acheter plusieurs livres, j’en veux un seul ! ». Et c’est celui-ci le meilleur.

Avec la nouvelle édition, un CD audio est désormais fourni, c’est appréciable.

De plus, un livre format WEB est inclus (autant y rajouter les corrections 😉 ).

Ce que j’apprécie particulièrement, c’est qu’il y a parfois des règles de prononciation « Plus » (avec le s ou pas?), « Dix », etc.

Bref, un livre dont le succès est mérité.

Un excellent livre : Grammaire en dialogues (avancé)

J’ai reçu le dernier livre « Grammaire en dialogues », niveau avancé des éditions CLE.

9782090380613FSJe travaillais déjà avec les niveaux débutant et intermédiaire et ce dernier me plait tout autant. Cette fois-ci, les dialogues sont vifs, beaucoup plus difficiles à comprendre, ce qui est parfait à ce niveau. Les comédiens n’articulent plus vraiment et parlent rapidement.

J’aime vraiment la manière avec laquelle est construit cet ouvrage. C’est un bon compromis pour ceux qui veulent faire de la grammaire sans couper les cheveux en 4. C’est le livre que j’utiliserai pour ceux qui ont un bon niveau B2.

C’est dommage de ne pas avoir mis le passé simple (tout comme les verbes du 2ème groupe au niveau débutant) mais comment faire un dialogue au passé simple alors qu’il ne s’utilise qu’à l’écrit? C’est aussi dommage que les étudiants n’aient pas assez de place pour répondre aux questions des exercices. Ca serait aussi formidable de mettre des comédients avec des accents du monde entier (et pas des comédiens qui imitent l’accent de Montpellier comme dans le livre débutant).

Le top du top serait, un jour, des dialogues en format vidéo.

Merci à l’auteur, Claire Miquel, pour cet important travail.

Las 6 cosas más fáciles en francés que en español.

 ¡Sí, habéis leído bien, hay cosas mas fáciles en francés que en español! Si el francés es un poco más complicado, es un idioma accesible (sobre todo para un hispanohablante).

Entonces, para animaros a aprender francés, tenéis que saber:

  1. Hay solo un verbo para decir Ser y Estar = ÊTRE. Muy cómodo! Si alguien pudiese explicarme por qué es “Estar muerto”, fuera muy contento! Y también, hay solo un verbo para Tener y Haber. Aquí tenéis la lección.

  2. El presente de los verbos regulares del primer y segundo grupo son fáciles  (excepto para escribirlos porque hay letras mudas). Lección aquí.

  3. El imperativo es mucho más fácil en francés: Mange ! Mangeons ! Mangez ! E igual con la forma negativa: Ne mange pas, etc. Lección aquí.

  4. No se usa el pretérito simple cuando hablamos. Aujourd’hui, j’ai mangé et hier j’ai mangé aussi (Hoy, he comido,y ayer comí también). Entonces no hay que aprenderlo excepto si queréis un nivel muy avanzado para escribir novelas! Lección aquí.

  5. No se usa tampoco el imperfecto del subjuntivo. En vez de decir “Me gustaría que hicieras”, nosotros utilizamos el presente “J’aimerais que tu fasses (hagas)”. Lección aquí.

  6. El gerundio es mucho mas fácil. La raíz es fácil: el verbe nosotros al presente del indicativo sin « ons », por ejemplo parlons, marchons. Hay que poner después“ANT” (y no ANDO o IENDO como en español): parlant, marchant. Hay pocas excepciones y menos que en español (muriendo, yendo, etc.).

Qué he olvidado y sobre todo, cuando empezáis a aprender francés? 

(Lo siento por mi errores de ortografía, he escrito este articulo solo^^)

Les 10 mots impossibles à retenir pour un hispanophone

Aujourd’hui, je vous montre les 10 mots que TOUS mes étudiants hispanophones ont bien du mal à retenir (même ceux qui ne sont pas débutants):

1. Acheter = comprar

2. Jusqu’à = hasta

3. Depuis = desde

4. Combien = cuánto

5. Avoir besoin = necesitar

6. Se souvenir, se rappeler = acordarse, recordar

7. Essayer = probar

8. Le déjeuner = la comida

9. La boisson = la bebida

10. Le compagnon, la compagne = novio, novia (plus ou moins). 

Quels mots peut-on ajouter à cette liste infernale ? 

Le français familier avec Zaz

Bonjour à tous,

Dans cette chanson, le style est familier. Pourriez-vous trouver les mots et expressions de ce style ?

Bien à vous

Dr Benji

Donnez moi une suite au Ritz, je n’en veux pas
Des bijoux de chez Chanel, je n’en veux pas
Donnez moi une limousine, j’en ferais quoi? 
Papa lapa papa
Offrez moi du personnel, j’en ferais quoi?
Un manoir a Neuchâtel, c’est pas pour moi
Offrez moi la tour Eiffel, j’en ferais quoi?

[refrain:]
Je veux d’l’amour, d’la joie, de la bonne humeur 
Ce n’est pas votre argent qui f’ra mon bonheur
Moi j’veux crever la main sur le cœur
papalapapapala
Allons ensemble découvrir ma liberté
Oubliez donc, tous vos clichés
Bienvenue dans ma réalité 

J’en ai marre d’vos bonnes manières 
C’est trop pour moi 
Moi je mange avec les mains 
Et j’suis comme ça 
J’parle fort et je suis franche
Excusez moi 
Fini l’hypocrisie moi,
J’me casse de là
J’en ai marre des langues de bois
Regardez moi
Toute manière j’vous en veux pas
Et j’suis comme ça
J’suis comme ça 

Le futur avec Axelle Red « Toujours »

Pour la formation du futur, voir les autres chansons: Tu verras de Claude Nougaro et La légende de Jimmy de Diane Tell.


Qui me rassurera
Devant mon miroir
M’aimera les jours
De cafard

Qui savourera mes p’tits plats
Y’a qu’à  toi qu’ ça plaît
Si je devais partir
Pour de vrai

Il y aura toujours quelque chose de toi
Qui restera en moi
Tu seras toujours dans mes rêves, mes rides
Mes goûts, mes choix
Il y aura toujours un matin câlin
Que j’trainerai partout
Il y aura toujours quelque chose de toi … de nous

Qui me pardonnera
Si j’crashe ta vieille MG
Qui m’consolera quand j’pleure
Au ciné

A qui confierai-je mes regrets
Mes vrais sentiments
Ma vie je la voyais
Autrement

Il y aura toujours quelque chose de toi
Qui restera en moi
Tu seras toujours dans mes rêves, mes rides
Mes goûts, mes choix
Il y aura toujours un matin câlin
Que j’trainerai partout
Il y aura toujours quelque chose de toi … de nous

Il y aura toujours quelque part un vide
Qui s’remplit pas en moi
J’passerai mon temps à m’dire
Tu vois ça aurait dû être toi
Il y aura toujours une nuit infinie
Qui m’suivra partout
Il y aura toujours quelque chose de toi… de nous

Il y aura toujours une nuit infinie
Qui m’suivra partout
Il y aura toujours quelque chose de toi… de nous

El francés coloquial (le français familier)

Bonjour,

Voici une liste de mots du français familier que j’utilise. Très utiles pour ceux qui vont souvent en France !

La bagnole = la voiture

Grouille-toi, magne-toi != Dépêche-toi !

Se barrer, se casser = irse

Chialer = pleurer

Une clope = un cigarro

Je m’en fous = ça m’est égal

Glander = se reposer, ne pas travailler

Je suis crevé = je suis épuisé

Les chiottes = les toilettes

Fringues = vêtements

Être pété de fric, de thunes, d’oseille = être riche

Avoir les boules = être énervé

Se la péter, faire le kéké = se vanter

Un con, une conne (très familier) = personne très bête

J’en ai marre, ça me gonfle = je n’en peux plus

Rigoler = rire

Se marrer = s’amuser

La bringue = la fête

Un mec, un gars, un type = un tio, un chaval

Piquer = voler (robar)

Le boulot = le travail

Et vous, vous utilisez d’autres mots ? 🙂

Mon coup de coeur pour le livre « La France au quotidien »

Bonjour,

J’utilise depuis quelques temps un livre très bien fait : La France au quotidien aux éditions PUG.

 

C’est un livre destiné à ceux qui ont déjà un niveau intermédiaire (B1/B2).

Apprendre une langue, ce n’est pas que savoir écrire et parler, c’est aussi découvrir une culture. Dans ce livre, il y a 13 thèmes avec des informations simples et utiles. Il permet ainsi de découvrir la vie des Français : la famille, les repas, la santé, les loisirs…

Je trouve ce livre important pour tous ceux qui aiment la France et indispensable pour ceux qui vont vivre en France. Quand je suis arrivé en Catalogne, je ne connaissais pas grand chose sur cette région. Or, dans des soirées, les Catalans me parlaient du FC Barcelona, de la Sant Jordi, des calçots, etc. Et je ne savais rien, je ne pouvais pas parler !

Bref, si vous voulez comprendre ces phrases « J’ai perdu ma carte vitale alors que l’IUFM me demande mon numéro de sécu » ou encore « Ils lui ont supprimé le RSA », voici un livre à découvrir avec un bon professeur.