Je réponds à toutes les questions que l’on m’a posées depuis la parution de mon livre.

As-tu des nouvelles des Indiens ?

Oui, bien sûr, même si c’est moi qui fais souvent le premier pas. Je ne serais pas surpris qu’avec les Indiens, on entre et on sort dans leur vie. Certains ont pleuré quand je suis parti peut-être pour cela : ils savaient que nous ne nous reverrons plus. Mais qui sait ?

Voudrais-tu retourner en Inde ?

Évidemment ! En vacances ou pour y vivre mais sans travailler. J’aimerais aller dans le sud de l’Inde cette fois-ci. Et accompagné de ma mère, comme lors de notre voyage de décembre 2019.

Pourrais-tu enseigner encore au même collège ?

Sans mon chef (je n’ai aucune de lui, je l’ai bloqué sur WhatsApp, il m’a viré de LinkedIn), avec un logement plus confortable et des cours uniquement à la Junior School, je pourrais accepter. Cela fait beaucoup de « si ».

Que deviens-tu ?

Je suis rentré à Barcelone mais le propriétaire a voulu vendre son bien. Je suis donc parti à Lisbonne. Je donne toujours des cours de FLE, en ligne, à mes clients espagnols. J’apprends le portugais, je fais du sport et j’ai un chat, Jaipur. Je suis en train de terminer un second livre Si tu savais comme c’est bon.

De quoi parlera ton deuxième livre ?

C’est une novella. À 40 ans, sans enfant, Paulette est en plein divorce. Après avoir écouté une chanson, elle décide de retrouver ses ex pour coucher avec eux. Peu importe les conséquences, elle veut les retrouver en France, au Portugal et même en Inde. À quoi joue-t-elle ? Qui est-elle pour se lancer dans un tel projet a priori puéril ? Le lecteur suivra les aventures d’une femme tantôt exaspérante, tantôt attachante, toujours sincère.

Quels sont tes succès avec le livre ?

  • Recevoir des messages d’inconnus qui ont aimé mon livre. C’est toujours un plaisir d’échanger avec eux, quand ils me racontent eux aussi leur expérience.
  • Avoir une mère formidable qui a remué le ciel pour promouvoir mon livre alors que les passages sur mon intimité l’ont incommodée.
  • Apprendre de mes erreurs pour le second.
  • Vendre 300 exemplaires.

As-tu revu Diego ?

Une seule fois, en août 2020, pour divorcer. On a pris un café ensuite et on s’est dit au revoir. On ne garde plus contact. Son Instagram est public, aux dernières nouvelles, il est en Colombie. Vacances ou retour définitif ?

Diego a-t-il lu le livre ?

Je ne sais pas, je ne crois pas. Nous n’avons pas d’amis en commun, donc peut-être qu’il ignore la publication. Il était au courant de mon projet et il savait que j’allais évoquer notre histoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s