Je remarque, par hasard, que Chantal Cadoret, qui est une de mes lectrices, a publié un récit autobiographique sur la gestation pour autrui (GPA). Je suis en train d’écrire et il est question justement de ce thème. Chantal Cadoret tient un blog et a publié deux autres livres.  

Je suis content de l’avoir lu Au fait, il faut que je vous dise, j’ai pu apprendre quelques points, qui me seront utiles pour développer mes personnages. Ce livre n’est pas celui d’une célébrité, c’est l’histoire d’une mère et de son fils entre « coming-out » et projet bébé par une mère porteuse à Chicago.

Ce sont des pages noircies avec cœur, un récit à deux voix : la mère et le fils. Je vais proposer à ma mère de le lire. J’ai été touché par l’amour inconditionnel de cette mère pour son fils, l’amour de son père aussi, bien qu’il ait réagi plus difficilement, au début. Chantal Cadoret a beaucoup de courage de publier sous son nom, d’affronter le regard des autres, un regard qui blesse encore plus quand il concerne son enfant, j’imagine.

Voici ce qui est formidable quand on lit un auteur indépendant, on peut échanger avec lui. Chantal Cadoret a écouté mes remarques et nous avons débattu. Ce qui est beau avec ce type de livres, c’est que son histoire se poursuit après la lecture.  Ce livre trouvera son public, surtout grâce à la personnalité de la femme qui est derrière.

Vous pouvez le découvrir ici et ses deux autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s